SOLIDAIRES DOUANES
Bouton menu

Il faut sauver le soldat OPCO AG !

L’administration chipotait, alors La Lettre A l’a fait pour elle. Dans sa parution du 27 octobre 2016, cette feuille destinée aux « décideurs français de haut niveau » révèle que « les képis se concentrent sur quatre villes ». En 2 paragraphes, il est expliqué que le dédouanement s’effectuera désormais sur les 4 centres d’expertise (Rouen, Toulouse, Lyon-L’Isle d’Abeau et Nantes). Cette restructuration « conduira bientôt les douaniers à faire leurs valises » puisque « 17 départements ne compteront plus aucun bureau de douane d’ici 2018″…

Notre communiqué :

PSD_OPCO_AG



Mutations & MobilitésUnion européenneOPCOSURVréformes - restructurations

Imprimer

Actualités

Comité Technique de Réseau (CTR) 2019
Séance du 17/01/2019 spécial Brexit
SMART frontières / frontières intelligentes
Le commerce sans entrave promu par l’Organisation Mondiale des Douanes...
Gilets jaunes, pourquoi le gouvernement est vert
Ce qu’il cache sur la fiscalité des carburants
Dossier étouffé
TGAP : Pas si nouveau que ça le "nouveau monde" ?