SOLIDAIRES DOUANES
Bouton menu

Garde-frontières

Plan Darmanin du 02/03 & courrier Dussopt du 14/02 : c’est au pied du mur que l’on voit le... Macron !

Plan "renforcement" Ministère de l’Intérieur : Gérald Darmanin annonce un plan de près de 800 millions d’euros sur 5 ans pour les policiers. Derrière la grande pompe, ce sont les petites manœuvres...

À l’heure où le concept de garde-frontière tend à détacher dans l’exercice de leurs missions une moitié des agents des Douanes de la branche Surveillance, depuis le ministère des Finances vers le ministère de l’Intérieur, SOLIDAIRES Douanes tient à rétablir quelques vérités.
 Quantitativement : l’enveloppe/mois/policier représente en moyenne 88 € bruts (imposables).
 Qualitativement : pour le commun des policiers cela représentera une 15aine d’€, les A+ seront choyés pour leur part.
 Contreparties perfides : mutations rigidifiées, hausse du temps de travail et future révision à la baisse de la "bonification"/compensation pour la retraite pour les policiers.

Notre communiqué Des millions pour des milliers... Et autant de policiers floués ! (07/03/2022) :

3e communiqué SOLIDAIRES suite plan Darmanin

|
|

Courrier du Ministre du 14/02/2022 : dans sa dernière adresse aux douanières et douaniers, M. Dussopt ose une opération séduction, en voulant rassurer sur l’avenir.

Il s’agit de limiter les effets du mouvement social prévu le 10 mars 2022. Or, outre que son bilan plaide le contraire, son propos confirme notre appréciation syndicale sur la notion de garde-frontière, et donc ses conséquences sur la branche Surveillance !

Notre communiqué C’est au pied du mur qu’on voit le... Macron ! (04/03/2022) :

2e communiqué SOLIDAIRES suite courrier ministre Dussopt

|
|

Loi sur la sécurité (LOPMI) & Garde-frontières = Moins de Douanes ! : Le Gouvernement et Mme Isabelle Braun-Lemaire, Directrice générale des Douanes et Droits indirects planifient une destruction de la lutte contre la fraude douanière (sur les marchandises et capitaux), sous couvert de renforcement de la mission migratoire.

C’est un détournement de l’action de la Douane, par une personne affirmant lors de sa prise de fonctions "Vous savez, je ne voulais pas être Directrice générale des Douanes".

SOLIDAIRES Douanes prend cette parole au mot. La place de la Directrice générale n’est plus en Douanes. Elle ne l’a jamais été. Il importe d’en tirer les conclusions qui s’imposent et d’obtenir le départ de personnes sabotant l’administration dont ils ont la charge. Un départ au bénéfice de toutes et tous.

Mobilisons-nous toutes et tous, AG-CO et SU, nationalement le 10 mars prochain !
|
|

Notre communiqué Bilan négatif sur la sécurité ? Douane détournée et brisée ! (10/02/2022) :

1er communiqué SOLIDAIRES

|
|

La démarche stratégique de la Douane, document officiel de la DGDDI daté de novembre 2021, mais publié seulement le 05/01/2022 (voir p15) :

Document officiel DGDDI - cf p15

|
|

Cf p15, en milieu de page :
"La mission de contrôle migratoire ne peut pas s’exercer simultanément à la mission lutte contre la fraude douanière. Sur les PPF [points de passage frontaliers] tenus de façon continue, chaque mission intervient à un moment différent du parcours voyageurs et obéit à un cadre juridique propre. Les ressources ne sont pas mutualisables sur une même unité de temps."




SURVMissions

Imprimer

Actualités

Normandie : Comité Technique des Services Déconcentrés (CTSD)
Comité Technique de Réseau (CTR) 2022
Séance du 06/07 : la DG censure l’IGF et aggrave les dégâts !
Orly : moyens anti-stupéfiants
Courriers aux DR, DI et ministres
Sécurité sanitaire alimentaire
Soutien à la mobilisation des collègues CCRF & SCL du 21/06/2022 !