SOLIDAIRES DOUANES
Bouton menu

Polynésie française : demande de mise en place d’une Brigade Garde-Côtes

Courrier de SOLIDAIRES du 18/04/2019 et réponse de la présidence de Polynésie du 23/07/2019

La Polynésie compte plus de 5 millions de km2 de surface maritime, soit l’équivalent de l’espace européen, sans que la direction régionale des Douanes de Polynésie française (DRPF) ne dispose d’un seul moyen nautique. Il en est de même pour la Nouvelle Calédonie et Wallis-et-Futuna.
Dans un esprit de cohésion républicaine, la mise en place d’une brigade garde-côtes des douanes (BGC) avec la présence d’un navire en Polynésie tel qu’un patrouilleur, associerait pleinement la zone Pacifique à l’harmonisation des moyens au niveau national et européen.

Le courrier de SOLIDAIRES du 18/04/2019, et la réponse de la présidence de Polynésie française du 23/07/2019 :

Courrier et réponse présidence pour BGC Polynésie



MissionsAéromaritime

Un article publié par Polynésie-Française


Imprimer

Actualités

Sûreté ferroviaire
Automne 2022 : l’Etat cède une mission anti-terroriste ?!
Normandie : Comité Technique des Services Déconcentrés (CTSD)
Garde-frontières
GT du 07/11/2022 : La grande démission ?
Droit de visite (art. 60 Code des douanes)
19/10/2022 : Le Gouvernement demande les pleins pouvoirs pour récrire le Code des douanes ! SOLIDAIRES interpelle les parlementaires !