SOLIDAIRES DOUANES
Bouton menu

Grande quinzaine de la douane en Méditerranée : tout doit disparaître !

Ce premier comité technique de l’année portait sur le transfert des dossiers tabacs d’Avignon et de Toulon vers le bureau d’Aix, avec le luxe de deux ER en plus, une paille quand on pense au nombre de nouveaux dossiers et à la zone géographique d’exercice du nouveau service (sans parler des nouveaux dossiers contrôle de la garantie !) mais avec la diminution des ER d’Avignon alors que le CDU augmente considérablement le trafic de ce bureau. Au programme aussi, la fermeture des BSE Sud et Nord du port de Marseille sans les mesures de restructuration qui se seraient imposées et sans... bâtiment pour accueillir la nouvelle brigade portuaire.

Au menu des agapes également, deux mesures d’organisation des services de Corse : rattachement de la cellule de ciblage de Poretta à la DR et suppression d’un ER à la brigade de recherche de Bastia pour créer un poste de B SU à la CROC. Des points d’information (fermeture RL de Cairanne et création du Pôle Unique Douanier de Cannes en prévision de la fermeture de la BSI et du bureau de Cannes) sont venus conclure ce repas écœurant.

Notre déclaration liminaire :

DPCTLMed_050117

Notre compte rendu :

CRCTLMed_050117



CT - GTMutations & Mobilitésréformes - restructurations

Un article publié par Méditerranée


Imprimer

Actualités

Projet de Loi de Finances (PLF)
PLF 2022 : -482 postes demandés par la DG à la Douane !
Statistiques du commerce extérieur
En 2022, la Douane aveugle sur le commerce intra-UE !
Nombre de bureaux de Douanes dans l’Union
La France en queue de peloton !
Fabriqué en France
Après le salon 2021, la Douane est à côté des enjeux !