SOLIDAIRES DOUANES
Bouton menu

Face aux risques, la protection juridique des agents doit évoluer !

Pour l’instant, nous ne sommes pas persuadés de la nécessité de la généralisation du port d’arme. Mais nous ne sommes pas opposés à ce que le port d’arme élargi au trajet lieu de travail-domicile puisse être autorisé dans des services particulièrement exposés, dans un cadre juridique transparent, et également (!) correspondre à une demande de l’agent.
Nous considérons surtout que la sécurité de l’agent passe par la garantie de la confidentialité de son identité. Il importe enfin que l’encadrement prenne toute la mesure de la nécessité d’un soutien juridique et administratif sans ambiguïté dès la 1ère incivilité ou opposition à fonction constatée…

Notre analyse de 4 pages :

anonymisation ?



SURVSanté & Sécurité

Imprimer

Agenda




8
nov
Surveillance
8
nov
CAPC CSC
9
nov
CCPC Navigants
9
nov
Article 60 - Critères subsidiaires de priorité
23
nov
Santé et sécurité au travail
Voir tous les rendez-vous

Actualités

Un Brexit en trompe-l'oeil
Merci !
Toujours optimistes ?
1 heure montre en main ?! (au doigt mouillé...)
Comité Technique Ministériel du 11/10/17