SOLIDAIRES DOUANES
Bouton menu

Face aux risques, la protection juridique des agents doit évoluer !

Pour l’instant, nous ne sommes pas persuadés de la nécessité de la généralisation du port d’arme. Mais nous ne sommes pas opposés à ce que le port d’arme élargi au trajet lieu de travail-domicile puisse être autorisé dans des services particulièrement exposés, dans un cadre juridique transparent, et également (!) correspondre à une demande de l’agent.
Nous considérons surtout que la sécurité de l’agent passe par la garantie de la confidentialité de son identité. Il importe enfin que l’encadrement prenne toute la mesure de la nécessité d’un soutien juridique et administratif sans ambiguïté dès la 1ère incivilité ou opposition à fonction constatée…

Notre analyse de 4 pages :

anonymisation ?



SURVSanté & Sécurité

Imprimer

Actualités

Les affres de la communication 2.0
Le rouleau-compresseur se dévoile
L’art de dire sans dire … tout en le disant quand même ?
CAP 2022
Dossier récapitulatif des annonces