SOLIDAIRES DOUANES
Bouton menu

12 septembre : En grève et dans la rue pour refuser les ordonnances du faux docteur Macron !

Qui paiera demain les 60 à 80 milliards de fraude fiscale annuelle ? Qui paiera les 2 milliards de remise d’Impôt de Solidarité sur la Fortune ? Qui paiera la perte de recettes des collectivités locales liée à la suppression d’habitation ? Une compensation sous forme de dégrèvement CRDS ou impôt d’état... mais qui les paiera ?
Qui paiera les 13 milliards d’économie que le président jupitérien réclame aux collectivités territoriales ?

Dès la rentrée de septembre, avec la casse du Code du Travail, qui verra son pouvoir d’achat constamment menacé d’amputation avec le développement croissant des emplois précaires ?
Qui verra son point d’indice cryogénisé (hyper congelé) et différencié selon le versant de la fonction publique d’appartenance ? Selon les collectivités et leurs moyens déjà mis à mal dans la fonction publique territoriale ? Qui verra ses espoirs de promotion réduits à néant ?
Qui verra sa situation compromise par les fermetures d’usines et les plans sociaux dans le privé ou les restructurations de missions de service public ?

La casse de notre modèle social et des collectifs de travail dans le secteur privé comme dans la fonction publique sont à l’oeuvre. Nous sommes tous et toutes concerné-e-s !

Le 12 septembre toutes et tous en grève et dans la rue !

Le tract fédéral :

12 septembre



Interprofessionnel - fédéralréformes - restructurationsCongés & Absences

Imprimer

Agenda




26
sep
Groupe de travail indemnitaire
28
sep
CAPC CAP IP-DSD (3ème tour) + TA DPSD/DSD1
29
sep
groupe de travail valeurs / déontologie
3
oct
Comité technique de réseau
4
oct
CAPC - recours entretien professionnel cat. B
Voir tous les rendez-vous

Actualités

Il faut sauver la brigade d’Agen !!!
Création du CODT de Marseille : quand l'administration cherche à nous la faire à l'envers.
Ordonnances ? Non, le corps social réclame du protectionnisme !
Notre appel à la mobilisation du 12/09/17, pour un vrai Code du travail !
Ils nous ont écoutés, nous ont-ils entendus ?